Informations sur le Vietnam

Géographie

La géographie du Vietnam offre certaines spécificités uniques. Le Vietnam  s’étend en effet sur près de 1600 km du nord au sud, à l’extrémité de la péninsule indochinoise. Approximativement de la taille de l’Italie, le pays partage ses frontières avec la Chine au nord, le Laos et le Cambodge à l’ouest. Sa côte, à l’est, s’étire le long de la mer de Chine méridionale (les Vietnamiens l’appellent mer d’Orient) sur plus de 3200 km. La géographie du Vietnam est particulièrement variée et complexe, avec sa forme en « S » et ses deux têtes. Le nord et le sud du pays sont larges et montagneux, tandis que le centre est très étroit (dans la province de Quang Binh, le secteur le plus resserré mesure à peine 48 km).

Les trois quarts du pays sont montagneux ou recouverts de collines. Le plus haut sommet, le Mont Fansipan, s’élève à 3143 m dans le massif du Hoang Lieng Son (surnommé les « Alpes tonkinoises ») et peut être admiré, dans le nord-ouest du pays lors d’un voyage au Vietnam. La chaîne du Truong Son forme la colonne vertébrale du pays, s’étirant le long de la frontière avec le Laos et le Cambodge; la piste Ho Chi Minh y serpente et permet de parcourir le pays du nord au sud. Les chaînes montagneuses du pays recèlent d’importantes ressources minières, exportées depuis le port de Haiphong, deuxième ville du nord après la capitale Hanoi.
Le Vietnam abrite deux grands deltas, celui du fleuve Rouge, dans le nord, arrose Hanoi, tandis que le fameux delta du Mékong irrigue Ho Chi Minh et la pointe sud du pays. C’est dans ces régions que l’agriculture (riziculture et maraîchage) s’est principalement développée, grâce aux alluvions apportées par les fortes crues annuelles des fleuves, et c’est également dans ces plaines que la population s’est installée en nombre. Les régions montagneuses permettent l'exploitation d’hévéas, de poivriers, et la culture en terrasses du thé ou du café, tous deux réputés dans le monde entier.

Climat

Le climat du Vietnam, pays tropical fortement influencé par la mousson, comporte deux saisons principales. 

D’octobre à mars, les vents de la mousson d’hiver qui descendent du nord-est, rafraîchissent les provinces septentrionales. En cette saison dans le nord du Vietnam, on rencontre fréquemment des gelées sur les hauts plateaux et même de la neige sur les sommets. Hanoi et la baie d’Halong connaissent parfois un temps gris et assez frais. Entre décembre et mars, les températures des plages du centre du pays (Hué, Danang et Hoi An) ne sont pas très élevées.
En octobre et novembre, des typhons frappent parfois le centre et le nord du pays.
En revanche, dans le sud du pays, les plaines restent protégées des vents du nord et conservent des températures chaudes et un bon ensoleillement. 

L’été, d’avril à octobre, la mousson du sud-ouest apporte un temps chaud et humide sur le sud du Vietnam, avant l’arrivée des pluies. Celles-ci arrivent dans cette région entre juillet et septembre.  En revanche, les zones montagneuses du nord, protégées par leur relief, bénéficient alors d’un climat sec et agréable, propice à la visite. Les mois de mai à août représentent une bonne période pour profiter des plages du centre. Et à l’automne le beau temps règne normalement sur la baie d’Halong.
 
Bref, le climat du pays est assez complexe. C’est pourquoi nous avons imaginé plusieurs circuits afin de vous offrir le meilleur voyage au Vietnam possible. Certains itinéraires se concentrent sur le nord afin de satisfaire ceux qui désirent voyager au printemps et en été. Pour les amateurs de voyage pendant l’automne et l’hiver, d’autres circuits se concentrent sur le sud. Enfin, pour ceux qui souhaitent combiner le nord et le sud, nous avons imaginé des itinéraires adaptés que nous modifions le cas échéant en fonction de la date de votre voyage !

Population

Avec 90 millions d’habitants et une population jeune et en forte croissance, le Vietnam est le 13ème pays le plus peuplé du monde. L’ethnie « vietnamienne » représente 82% de la population, les 18% restants ne comprenant pas moins de 54 ethnies différentes ! Parmi ces communautés que vous pourrez découvrir lors de votre voyage au Vietnam, on retrouve les chams, chinois et khmers, mais aussi les ethnies minoritaires Hmong, Jaraï, Tai, Muong ou Dao, habitant les zones montagneuses et les hauts-plateaux. Si la langue officielle est le vietnamien, le chinois est très pratiqué dans les zones urbaines, le khmer dans la région du delta du Mékong, et les nombreux dialectes dans les zones rurales et reculées. L’anglais est pratiqué par les étudiants, les hommes d’affaires et dans les principales zones touristiques, alors que le français n’est plus parlé que par les anciens. 
Quatre grandes philosophies et religions ont nourri la vie spirituelle des Vietnamiens : le confucianisme, le taoïsme, le bouddhisme et le christianisme. Au fil des siècles, les trois premières ont fusionné pour former la triple religion du Tam Giao, sorte de bouddhisme vietnamien pratiqué par plus de 80% de la population. Le catholicisme, introduit par les Français, compte aujourd’hui 9 millions de pratiquants (la deuxième plus grande communauté d’Asie après les Philippines), alors que les musulmans sont au nombre d’un million, principalement recensés parmi les communautés chams et khmères. 
Les Vietnamiens forment un peuple accueillant et pragmatique. Ils ont su retenir le meilleur des influences qui ont traversé leur pays au fil des siècles, intégrant successivement les cultures chinoise, française, soviétique et américaine. Ils ont su les assimiler dans leurs propres traditions, tout en préservant fièrement l’héritage du passé.

 

Principales régions

Voici un rappel des principaux sites à ne pas manquer lors de votre voyage au Vietnam

Au nord-ouest du Vietnam se trouve une région peu fréquentée et étonnante appelée les « Alpes tonkinoises ». Elle est appréciée pour les possibilités de treks et de randonnées, pour ses cascades, ses rizières en terrasses qui s’étirent sur les pentes montagneuses et pour les différentes tribus qui y vivent.
Il est également possible de découvrir Sapa, une petite station de montagne à l’architecture coloniale qui a été développée sou l’impulsion de français à partir des années 1920. 

Toujours dans le nord du pays, mais à l’est, à la frontière de la Chine, autour de Cao Bang, les paysages offrent de beaux contrastes avec des pics de granit, des vallées verdoyantes profondes, des forêts de pins, quelques belles cascades, des lacs, toujours des rizières et encore, des villages isolés qui abritent des ethnies minoritaires reculées.

Plus au sud, Hanoï, étirée sur les rives du fleuve Rouge, est une capitale qui a su conserver beaucoup de charme. Fière de son passé si bien conservé, avec ses belles avenues coloniales ombragées, elle a su épouser la modernité pour devenir une cité cosmopolite pleine de vie. On y visitera le temple de la montagne de jade sur le lac Hoan Kiem, celui de la Littérature, on pourra observer de beaux bâtiments coloniaux dont l’opéra central…
A 170 km à l’est de Hanoi, située sur le golfe du Tonkin, la célèbre baie d’Halong, égrène ses nombreuses iles aux falaises acérées, ses pitons rocheux et ses grottes au milieu d’eaux turquoise. Elle est inscrite depuis 1994 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Hué, Danang et Hoi An constituent les perles du centre historique du Vietnam, l’ancien royaume d’Annam. C’est ici, le long de la côte, que régnèrent les dynasties Khmer et Cham, dont les treize empereurs Nguyen et les vestiges architecturaux qu’ils nous ont légués sont d’une richesse inépuisable. La côte compte plusieurs plages réputées.

Dalat et les hauts-plateaux du centre, au pays des ethnies montagnardes, le bain de nature est assuré. Dans cette région aux paysages étonnants qui alternent forêts, lacs et chutes d’eau mais également rizières en terrasses et plantations de café. Ici, on peut effectuer des randonnées à dos d’éléphant dans la forêt primaire. A moins de préférer parcourir la célèbre piste Ho Chi Minh ou de découvrir Dalat et ses jolies villas coloniales…

Ho Chi Minh-Ville, l’ancienne Saïgon, est le centre économique du pays et bien souvent la ville d’accès pour découvrir le sud qui est la partie la plus visitée par les touristes lors d’un voyage au Vietnam. Peuplés par sept millions d’habitants,  Ho Chi Minh offre un raccourci historique et fait cohabiter le passé et l’avenir du Vietnam en mêlant avenues et bâtiments coloniaux, temples historiques, marchés animés où il est possible de tout trouver et buildings modernes. Le long des berges de la rivière Saïgon, les visiteurs rêvent déjà du tranquille delta du Mékong, tout proche et de ses marchés et maisons flottants qui sont disséminés le long des rives fertiles.

Les plages du Sud sont les plus grandes et les plus belles du Vietnam. Elles offrent désormais des infrastructures hôtelières variées qui pourront satisfaire tous les profils de touristes qui viendront profiter du sable blanc et des eaux cristallines.  Nha Trang, Mui Ne et Phu Quoc, le « Phuket du Vietnam », font déjà rêver les voyageurs du monde entier.

Retour en haut

Bon à savoir

Informations pratiques

Décalage horaire
+6 h par rapport à la France en hiver, +5h en été.

Durée de vol
La durée de vol pour un Paris-Hanoi direct est de 12h30 environ. Les deux compagnies qui effectuent cette liaison en vol direct (sans escale) sont Vietnam Airlines - quotidiennement - et Air France. On compte aujourd’hui trois aéroports internationaux au Vietnam : Hanoi au nord, Danang au centre, et Saigon au sud.

Électricité
220 V/50 Hz dans les principales villes du pays. Générateurs ou groupes électrogènes dans les zones reculées. Les prises dans les hôtels sont pour la plupart de style européen (à deux fiches), un adaptateur ne sera donc pas nécessaire. Dans le sud, on trouve encore beaucoup de prises plates, de style américain.

Langue locale
Le vietnamien est la langue officielle. Le chinois est parlé dans les zones urbaines, le khmer dans le delta du Mékong (au sud du pays), et de nombreux dialectes dans les zones rurales et montagneuses. L’anglais est pratiqué dans les grandes villes et sur les principaux sites touristiques, le français n’étant plus compris que des anciens.

Monnaie locale
Le dong vietnamien est la devise officielle du pays (1 euro = 25 000 VND), mais le dollar US est accepté dans les principaux hôtels et chez de nombreux commerçants. Les hôtels internationaux acceptent également les cartes de crédit internationales (Mastercard, Visa…). On trouve des distributeurs automatiques de billets dans la plupart des centres villes.

À lire
Les très bons guides et sites internet Lonely Planet et Petit Futé.

Adresses utiles

Adresses utiles
Ambassade du Vietnam en France : 61, rue de Miromesnil - 75008 Paris.
Tél. : 01 44 14 64 00 ou 01 44 14 64 13. Fax : 01 45 24 39 48.
www.ambassade-vietnam.fr

Santé

Aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer au Vietnam (sauf celui contre la fièvre jaune pour les personnes en provenance de certains pays d’Afrique et d’Amérique du Sud). 
Il est toutefois recommandé d’être à jour dans ses vaccinations contre la typhoïde, le tétanos, les hépatites A et B et le choléra. 
Un traitement antipaludéen est vivement recommandé. Des cas de Dengue ont été rapportés.
Nous vous conseillons de vérifier auprès de votre médecin traitant.
Une protection efficace contre les moustiques est souhaitable : manches longues, pantalons et chaussettes le soir et le matin et produits répulsifs adaptés.
Comme dans la plupart des pays tropicaux, il est déconseillé de boire l’eau du robinet. Les soins et la prescription de médicaments sont relativement faciles en zone urbaine, plus difficiles dans les zones reculées et montagneuses.

 

VISA

Pour les ressortissants de l’Union européenne, passeport en cours de validité et visa obligatoires.

Le passeport doit être valide au moins six mois après la date de sortie du Vietnam.

Si vous voyagez avec vos enfants, quel que soit leur âge, ils doivent également voyager avec un passeport individuel.

À partir du 15/01/2017, tout enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :

  • Passeport valide du mineur
  • Photocopie du titre d'identité valide ou périmé depuis moins de 5 ans du parent signataire (carte d'identité ou passeport)
  • Formulaire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité

A partir du 01/07/2018, le visa d’entrée au Vietnam n’est plus obligatoire pour les détenteurs d’un passeport français et pour les séjours n’excédant pas 15 jours sur place (jusqu'au 30/06/2021).

Pour les séjours plus longs (de plus de 15 jours) et dans tous les cas à partir du 30/06/2021, un visa est nécessaire par entrée au Vietnam. Le visa peut être obtenu :

E-Visa
Il est désormais possible, pour les ressortissants français, d’obtenir un E-Visa pour se rendre au Vietnam, par l'un des 28 postes frontaliers (voie aérienne).
Ce qu’il faut faire :
- se rendre sur le site de l’immigration vietnamienne, https://evisa.xuatnhapcanh.gov.vn/ ;
- remplir le formulaire de demande avec informations personnelles, date d’entrée au Vietnam, objet du voyage et une adresse temporaire dans le pays ;
- fournir une copie numérisée de son passeport, et une photo d’identité (sans lunettes) ;
- régler 25 dollars US par voie électronique.

Une réponse est alors envoyée par e-mail, sous 3 jours. Durée maximale du séjour, 30 jours.
Il suffira de présenter ce document aux autorités de l’immigration pour vérification et validation du visa à la date d’entrée.

Le visa peut être également obtenu directement auprès de l’Ambassade du Vietnam à Paris (61, rue de Miromesnil – 75008 Paris, bureaux ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 – 01 44 14 64 00 ou 01 44 14 64 13). Le visa peut être obtenu sur place. Il faut déposer 2 formulaires (téléchargeables en cliquant ici) dûment remplis par personne et comportant chacun 1 photo d’identité collée sur le formulaire + passeport + frais de visa en espèces : 80 € pour la formule « standard » (délai : 1 semaine) ou 110 € pour la formule « rapide » (délai : 3 jours).

-    Par correspondance auprès de l’Ambassade. La demande (comportant les éléments cités ci-dessus) doit être adressée par courrier recommandé avec avis de réception à l’Ambassade du Vietnam à Paris (61, rue de Miromesnil – 75008 Paris). Dans ce cas, les frais de visa doivent être réglés par chèque. Il faut également joindre une enveloppe Chronopost à votre adresse pour le retour. A la place du Chronopost, vous pouvez joindre une enveloppe non timbrée avec bordereau de recommandé sans avis de réception, non collé sur l’enveloppe, mais avec votre adresse remplie sur le bordereau. Dans ce dernier cas, les frais postaux doivent être ajoutés au montant du chèque.

En cas d’entrées multiples au Vietnam, un visa « multiple » peut être obtenu. Le coût est plus élevé (tarif auprès de l’Ambassade du Vietnam à Paris – 01 44 14 64 00 ou 01 44 14 64 13)

 

Retour en haut

  • APST
  • CB+VISA+MASTERCARD
  • SSL

Voyage VO - 5 rue Thorel 75 002 PARIS (sur rendez-vous) - 01 42 60 87 69 - SARL au capital de 40 000 € - RCS Paris B 448 750 927 - Immatriculation IM075120078 - RCP HISCOX - Garantie financière Groupama - Editeur de ce site Frédéric d'Hauthuille - © SafariVO 2005-2019